L'atelier gourmand de Murielle

21 avril 2018

Tarte pate sucrée, compotée de rhubarbe fraîche-fruits rouges, chantilly, fraises.

30724999_1839307286362290_3497783756196312039_n

Aller savoir pourquoi ce samedi en faisant mes courses j'ai été attirée par de beaux bâtons de rhubarbe, je le confesse, en provenance d'allemagne. je préfère toujours ce qui est produit en Drome, voire en France mais très rarement en provenance de l'étranger.... Il suffit d'avoir fait un petit tour dans les réserves pour comprendre mon point de vue.

J'avais l'air maligne dans ma cuisine mes bâtons de rhubarbe à la main, et maintenant???

Je commençais par l'idée d'une compotée, j'avais en mémoire des images du blog "pourquoi pas...???" qui travaille régulièrement la rhubarbe.

Puis je devais m'échapper en Drome provençale, une idée vite....

 

Compotée rhubarbe-fruits rouges.

 400 g de rhubarbes fraîches effilées, coupée en dés, 150 g de fruits rouges surgelés, 180 g de sucre en poudre.

Laisser compoter le tout dans une casserole 20 minutes en remuant souvent et conserver dans des pots au frais. 

P1120888

 

 

Ingrédient pâte sucrée pour diamètre 20 :

170 g de farine type 55 bio,20 g de poudre d'amande, 95 g de beurre doux extra-fin, 70 g de sucre glace, 1petit oeuf, 1 pincée de sel.

A l'aide d'une spatule crémer le beurre pommade ( température ambiante) et le sucre glace . Incorporer l'oeuf et la pincée de sel.

Ajouter la farine tamisée et la poudre d'amande, mélanger à la spatule.

travailler rapidement à la main sans insister pour ne pas rendre la pate élastique.

Mettre au frais pour une heure..

30728449_1839307306362288_3627672420038849577_n

Préchauffer le four à 180°

Étaler la pâte la déposer dans un cercle ou dans un moule à tarte, piquer généreusement avec une fourchette, recouvrir de papier sulfurisé et y verser des billes de cuisson ou autres légumes secs, perso j'utilise des pois chiches réservé uniquement à cet usage.

Enfourner pour 20 minutes, retirer ensuite le papiers sufuriser et remettre au four pour 10 minutes.

A la sortie du four verser la compotée de rhubarbe-fruits rouges à 2 milimètres du bord, laisser bien refroidir.

.

Ingrédients chantilly.

60 g de mascarpone, 180 g de crème liquide à 30% de mg ces deux ingrédients doivent etre très froid, 30 g de sucre glace, qqs fraises.

Mettre dans la cuve du robot le mascarpone et la crème liquide, ouetter un vitesse moyenne pour faire rentrer un maximum d'air, lorsque la crème a déjà bien monté ajouter le sucre glace, termner de monter. Verser dans une poche à douille et pocher sur la compotée de la tarte en partnt du centre.

Finir en disposant des tranches de fraises tout autour. 

Mettre au frais pour une heure.

30715184_1839307409695611_102914485001119328_n

 

Posté par mumulouloute à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 mars 2018

brioche fourré au craquelin et écorces d'oranges confites maison.

 

P1120661

 

Le temps se montrait sous de mauvais hospices , je craignais vraiment pour mes plantations tant le vent soufflait. J'entendais les branches craquer et tout ce qui était susceptible de voler tourbillonnait au dessus de nos têtes!

Pour conjurer le sort je me réfugiais dans ma cuisine, j'avais acheté la veille de la levure fraîche donc déjà pas de doute sur la réalisation d'une pâte briochée, mais laquelle?

Ayant acheté des orange sanguine dans l'idée d'un sorbet, je lançais dans la réalisation d'écorses confites. J'imaginais une tarte tropézienne avec un coeur de crémeux orange. mais quand la flemme te prend, tu te dis qu'une brioche ce sera déjà bien. Un façonnage à ma manière, m'a pas mal réussi!

 

Écorces confites:

   5 oranges non traitées, 100gr de sucre en poudre  20gr de glucose,15cl d’eau de source, 15cl de jus d’orange frais.

P1120674

Peler les oranges à l'aide d'un économe. Faire bouillir de l’eau et y plonger les zestes une minute, égoutter puis renouveler trois fois l’opération( en rinçant la casserole entre chaque),  ça permet d’atténuer l’amertume de la peau.  Préparer un sirop avec  le sucre, le glucose, l’eau et le jus d’orange. Porter à ébullition, ajouter les zestes d’oranges et laisser cuire à petits bouillons 15 minutes,le sirop doit etre assez épais.  Laisser refroidir puis les déposer sur une grille et laisser sécher à température ambiante au moins 24 h.
Craquelin:
50 g de beurre doux extra-fin ( normalement c'est le moins trafiqué!) 40 g de sucre roux, 40 g de farine, 40 g d'amande en poudre.
Mettre tous les ingrédients dans un cul de poule, les malaxer pour faire comme du sable et réserver au frais.

P1120657

Brioche.
10 g de levure fraîche, 200 g de farine type 55 bio( plus le numéro de la farine est élevé et plus vous devez prendre du bio au risque de manger du concentré de  pesticides) 5 g de sel fin ( attention les sels  qui viennent directement de productions locales salent davantage, donc diminuer le grammage), 20 g de sucre en poudre, 3 oeufs moyens, 100 de beurre doux extra-fin.1 c à s de fleur d'oranger.
Une heure avant de commencer, mettre TOUS les ingrédients au frais.
Dans le fond de la cuve de votre robot déposer la levure émiettée, la farine, le sel, le sucre et les oeufs, la fleur d'oranger. Faire tourner le robot vitesse moyenne muni du crochet.Laisser tourner jusqu'à ce que la pâte se décroche des parois. Ajouter alors le beurre froid en petits cubes, petit à petit. en continuant de pétrir avec le crochet vitesse moyenne jusqu'à complète incorporation de beurre. Fariner le fond d'un cul de poule, y déposer la pâte, fariner le dessus de la pâte, recouvrir d'un torchon sans le mettre au contact et direction de froid pour 2 h.
Sortir du froid, laisser revenir à température durant 1/4 d'heure puis rompre la pâte et la diviser en trois boules égales donc les peser!
 les étaler en un rectangle de 10 par 15, replier les deux cotés au milieu et plier le tout en deux et former un boudin. Aplatir au rouleau chaque boudin y déposer le craquelin, les écorces d'oranges confites et passer de nouveau le rouleau.
enrouler chaque bande, les déposer dans un moule à cake et laisser pousser à température ambiante pour 2 h
Préchauffer le four à 180°
Badigeonner à l'aide d'un pinceau la brioche d'un jaune d'oeuf mélanger avec une goutte de lait, saupoudre de sucre perle et enfourner pour 30 minutes.
sortir du four et laisser refroidir 10 minute avant démoulage.

P1120660

P1120664

 

 

Posté par mumulouloute à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2018

cookies muscovado

P1120635

 

Les copines contrairement à la famille, aux voisins, aux collègues on les choisies. Mes copines elle savent comment me faire plaisir, Pas nécessaire d'un restau 3 étoiles, ni de décrocher la lune.

Déjà quelles soient là pour moi lorsque j'ai besoin d'un câlin, d'une oreille, d'un petit mouchoir, pour aller danse, rigoler, parler des hommes, de cuisine!!! !

Il y a aussi le moment cadeau, comme ce coffret de sucre peu ordinaire, ou se trouvait entre autre du sucre muscovado:

"Le sucre muscovado est un sucre de canne complet, non raffiné en provenance des Philippines et de l’Île Maurice. Il est de couleur brun foncé avec une forte teneur en mélasse, ce qui lui procure un goût prononcé". dixcit wikipédia et je confirme.

J'avais un fond de poudre de noisette alors petite recette pour essayer ce sucre .

P1120636

ingrédients.

100 g de farine petit épeautre, 50 g de farine sarrasin, 60 g de poudre de noisette, 1càc de sachet de levure chimique, 35 g de sucre muscovado, 25 g de sucre roux, 35 g de beurre 1/2 sel, 50 g de beurre doux extra fin, 45 g d'amandes, 90 g de chocolat noir.2 oeufs.

Dans un cul de poule verser les farines de petit épeautre et sarrasin, ajouter la poudre de noisette, la levure chimique, remuer avec une cuillère magique.

Faire fondre les deux beurres.

Ajouter le sucre muscovado et le sucre roux remuer avec les mains parce que la mélasse reste en petit paquet.

Faire un puits y verser les beurres fondu, les deux oeufs mélanger, hacher grossièrement le chocolat le verser dans la pâte idem pour les amandes. Mélanger.

Préchauffer le four à 180°

Utiliser une cuillère à boule à la glace pour réaliser les cookies, et faire des tas avec la cuillère à boule. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé..Aplatir légèrement et enfourner pour 14 minutes.

P1120631

trop bon .

 

Posté par mumulouloute à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2018

Safrané de courge carrat-fenouille au lait de soja

P1120501

Il n'y a qu'a l'école où l'on peut prendre une éponge et effacer le tableau noir pour tout recommencer. A ce sujet ne devrait on pas intenter un procès à l'éducation nationale pour nous avoir induit en erreur des notre plus jeune âge? En nous faisant croire que l'on pouvait gommer nos erreurs impunément. Mais l'important étant d'en prendre conscience, de rectifier le tire.Maintenant que l'on sait ce qu'il est bon de manger allons y gaiement. Attention hors de question pour moi de me priver systématiquement de ce qui me fais plaisir dans les desserts, je change simplement certains dosages, certains ingrédients.

Là je vous livre une recette 100% vegan mais si vous fermez les yeux en la mangeant je vous défi de faire la différence entre de la crème et du lait de soja!

P1120498

 

Ingrédients pour 4 personnes.

3 beaux fenouils, 250 g de courge carrat ou potimaron, 1 trait de citron, 4 c à s d'huile d'olive, 3 gousses d'ail, 3 pincées de pistils de safran, 3 verres de lait de soja.25 amandes entières.

Faire chauffer une poele feu myen et y mettre les amandes à torréfier, environ 5 minutes sans cesser de remuer

Faire chauffer 1 litre d'eau avec un trait de citron, bien laver les fenouils, retirer les éventuelles tiges vertes, découper en deux puis en trois les fenouils et faites de fines lamelles, les ébouillanter 5 minutes puis les égoutter.

Bien laver la courge, lui laisser la peau. A l'aide d'un économe réaliser de "taglatelles" toujours en conservant la peau, cela conserve du maintient aux lanières.

Dans la poêle faire chauffer l'huile d'olive feu moyen, éplucher les gousses d'ail et les râper au dessus de l'huile, remuer 30 secondes, ajouter alors le fenouil, remuer 30 secondes, ajouter les taglatelles de courge, remuer 30 secondes. Verser 1 verre de lait de soja, les pistils, remuer. Baisser le feu laisser réduire d'un tiers, ajouter le deuxième verre de lait de soja, remuer, saler légèrement, laisser encore bien réduire et recommencer l'opération avec le dernier verre de soja. Il ne doit presque plus y avoir de liquide.

Servir bien chaud avec les amandes concassées.

P1120500

Posté par mumulouloute à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2018

cookies, sucre de fleur de coco, purée d'amande

P1120465

La cuisine c'est un peu comme le nombre  PI 3,14, une découverte à l'infini. La cuisine c'est un peu comme la peinture avec ses périodes: cubistes, impressionnistes.Végétarienne, sans gluten, desserts....La cuisine c'est un peu comme la chimie, l'on tente constamment de nouvelles expériences.La cuisine c'est un peu comme l'amour, un peu de patience, beaucoup de tolérance... Souvent c'est réussi, parfois raté mais l'on apprend toujours, nous donne des leçons.

La cuisine c'est un peu, beaucoup, passionnément la vie.

Après cette "philosophie" matinale je vous présente une recette inspirée par le blog "mégalowfood". Une amie m'ayant offert plusieurs de ces nouveaux sucres, il fallait que je trouve une recette avec ce fameux sucre de "fleurs de coco".Qui relève d'un procédé d'extraction de la sève de la fleur du cocotier.Mais du sucre reste du sucre à consommer donc avec modération. Cette recette reste cependant intéressante en terme d'une faible quantité de gluten et d'indice glycémie bas.

P1120461

Ingrédients pour la crème d'amandes

120 g d'amandes entières.

 

Faire chauffer une poêle feu moyen, y déposer les amandes, il faut les faire torréfier donc remuer sans arrêt pendant 6 à 7 minutes.

Laisser refroidir les amandes, puis les mixer , elles vont d'abord faire de la poudre puis à force elles vont se transformer en pâte, mais il faut du temps, de la patience et un robot vaillant!

P1120457

 

Ingrédients pour 20 cookies

200 g de farine complète de petit épeautre, 150 g de purée d'amandes, 30 g de beurre doux extra-fin, 100 g de chocolat noir à 85%, 75 g de sucre de fleur de coco, 2 oeufs moyens, 75 g d'amandes entières, 1 pincée de bicarbonate alimentaire.

Préchauffer le four à 160°.

Faire légèrement fondre le beurre.

Dans un cul de poule mettre la farine, le sucre de fleurs de coco, le bicarbonate, remuer comme il faut. Lorsque l'on a ainsi plusieurs poudres c'est

important de les remuer ensemble avant l'ajout des liquides, ainsi tout est bien réparti.

Faire un puits au milieu des poudres, y verser la crème d'amandes et le beurre, malaxer des bouts des doigts pour obtenir une texture sablée.

Concasser les amandes au pilon et couper le chocolat en morceaux assez grossiers et pas trop petits.Verser chocolat et amandes dans le sablage, remuer et enfin ajouter les oeufs et former toujours à la main une pâte.

Prélever de la pâte d'une valeur figue, faire une boule puis l'applatir légèrement, la déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et ainsi de suite pour toute la pâte.

enfourner pour 12 minutes.

Sortir du four et laisser totalement refroidir sur une grille.

P1120463

 

Posté par mumulouloute à 09:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


27 janvier 2018

velouté de potimarron rotis

P1120408

Chroniqueuse culinaire pour la tv, voilà un métier qui m'aurait plu! Voyager à la rencontre des chefs, de nos belles régions, des saveurs nouvelles, des découvertes, apprendre encore et toujours. Grace à une de ces émissions qui fleurissent sur notre petit écran, que je trie sur le volet .Un reportage dans une ferme en permaculture; " La source dorée", dotée d'un restaurant sur les monts du Lyonnais Le chef semble etre un véritable virtuause des fourneaux, qui a l'art de vous mettre l'eau à la bouche rien qu'en parlant de ses plats.Il va falloir que je lui rende une petite visite un de ces 4.Là je découvrais qu'il fesait cuire en entier le potimarron dans le four, ensuite il mixait tout. Je n'ai pas osé aller jusque là, j'ai retiré une partie de la peau et tous les pépins.

P1120411

Ingrédients pour 6 pers.

1 potimarron, 1 oignon jaune moyen, 3 pommes de terre moyennes, 3 c à s d'huile d'olive, 1 branche de thym, de romarin, 1 gousse d'ail, qqs graines de courges, qqs amandes. 40 cl de lait de soja.1/3 de bouillon cube de légumes.

Préchauffer le four à 180°.

Laver soigneusement le potimarron entier, le déposer dans un plat allant au four, y ajouter le thym, le romarin et la gousse d'ail légèrement écrasée avec le large de la lame d'un couteau.

enfourner pour 45 minutes de cuisson. Après 15 minute de cuisson verser 5 c à s d'eau dans le fond du plat.A la fin de la cuisson, sortir du four, couper en deux le potimarron, retirer les pépins, découper en larges lamelles garder en 3 de cotés . Retirer la peau sur la moitié des tranches.Couper le tout en dés, reserver.

ATTENTION on ne coupe pas le four y mettre les pépins de courges et les amandes pour 8 minutes à griller,en surveillant.

P1120399

Éplucher l'oignon et le ciseler, dans un fait tout faire chauffer 2 c à s d'huile d'olive, faire suer les oignons, laisser colorer durant 3 minutes tout en remuant régulièrement.

Éplucher les pommes de terres, les couper en cubes, les ajouter aux oignons remuer et mouiller avec 40 cl de lait de soja et 30 cl d'eau minérale.Émietter dessus le bouillon cube.Laisser cuire 12 minutes ajouter alors les cubes de potimarron, laisser cuire encore 2 minutes, stopper le feu et mixer durant 3 minutes pour un beau velouté.

Dans une petite poêle mettre la troisième cuillère d'huile d'olive, mettre à dorer 2 minutes de chaque coté les tranches de potimarron réservées.

Verser dans les bols, y ajouter des cubes de potimarron dorés, les graines de courges dorées et les amandes concassées.

BON APPETIT.

P1120406

P1120410

Posté par mumulouloute à 21:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

pain de thon hyper protéiné indice de glycémique faible

 

P1120381

 

Une fois terminées toutes les taches, rébarbatives, ennuyeuses, inintéressantes, désagréables...... Mais tellement nécessaires si je veux me poser tranquillement pour faire ce que j'aime. Loin de moi l'idée d'accabler ceux qui peuvent travailler dans le désordre, la poussière, la vaisselle sale....Vive la liberté. Ce matin, cela ne m'avait pas pris trop de temps, seule au calme sans mauvaises ondes, une musique anti stress en fond. Je pouvais m'atteler donc à quelques prise de vues, mise en ligne d'une recette, trouvée  grâce au "bouche et oreille" de la toile. Je veux dire, un blog qui en conseille un autre qui lui même te renvoie finalement à une belle découverte : http://megalowfood.com . Cette recette me rappelait un régime fait il y a un an durant 3 semaines, où j'avais obtenu de bons résultats. Pas seulement en terme de poids, surtout en qualité de sommeil. Ayant supprimé le sucre blanc, ne laissant qu'un peu de place au miel et petites incartades avec du chocolat noir à 85%.

J'ai choisi la farine petit épeautre qui se trouve être très faible en gluten. Pour le fromage au deuxième essais, j'ai fais moitié  chèvre, moitiè vache pour le fromage blanc. Le tout chèvre peu paraître fort pour certaines personnes.Il faut dire que mon fromage frais de chèvre vient directement d'une production artisanal locale, donc peut être plus "vrai" que ceux de la grande production!

 

Ingrédients pour un moule de 25 cm

320 g de thon au naturel, 140 g de fromage blanc de chèvre ou 70 g de chèvre et 70 g de vache attention pas de 0% trop humide pour cette recette, 50 g de farine petit épeautre, 1 cuillère et demi à soupe de moutarde.4 oeufs moyens, 2 échalotes, une botte de ciboulette.sel et poivre du moulin.

Accompagnement:

1 cuillère à soupe de fromage blanc de chèvre, une cuillère à soupe de fromage blanc de vache, un tour de moulin de sel, idem de poivre et 3 brins de ciboulette ciselé.

P1120382

Faire égoutter le thon pendant bien une heure.

Préchauffer le four à 175°.

Ciseler finement les échalotes.

Dans un cul de poule verser le thon sans peau, la moutarde, ajouter les échalotes ciselées, la farine, remuer.

Battre légèrement les 4 oeufs les ajouter à la préparation, bien mélanger.

Ciseler alors la ciboulette, la verser dans la préparation, faire deux tours de moulin à poivre et un tour de moulin à sel. 

Huiler légèrement le moule.

Verser la préparation dans le moule et direction le four pour 45 minutes.

Laisser complètement refroidir, démouler, déguster.

L'atelier gourmand de Murielle

Posté par mumulouloute à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2018

Financiers aux noix

 

P1120346

Quoi de plus beau pour prendre des nouvelles de ses amies que de les accueillir à la maison. Partager une après midi entière autour  d'une table bien garnie.Les sms, mms, mails, watsapp, messenger,skype réunis ne remplaceront pas ce que l'on peut lire dans les yeux, sentir dans la voie, observer dans la gestuelle.

Je ne priverais pour rien au monde de la mimique de Marie lorsqu'elle découvre une nouvelle saveur. Ni des éclats de rires de Martine à la moindre blague et pas plus des perpétuelles mésaventures de Claudine. Alors oui, entrez mes amis, venez que je vous embrasse, et goûtez ces nouveaux financiers, préparer avec tout mon l'amour.

Chez nous il y a des noyers à perte de vue, les noix sont en coques dans de grands sacs filets. Mais à défaut vous pouvez prendre que des cerneaux. cette recette toute simple apporte une nouveauté dans le domaine des financiers, le gâteau de goûter par excellence.

 

 

P1120342

Ingrédients:

130 gr de sucre glace, 130 gr de beurre doux extra fin, 20 gr de beurre demi sel, 90 gr de cerneaux de noix + 10 cerneaux pour déco . 1 c à c de miel toute fleur, 30 gr de farine, 3 blancs d'oeufs soit 110 gr.

Materiel: cul de poule, casserole, petit fouet, empreinte de mini financiers, à défaut des petits moules à muffins

 

Faire fondre les deux beurres noisette et y ajouter à la fin le miel, remuer, retirer du feu, laisser poser.

Si vos noix sont en coques les décortiquer, les peser, et les réduire en poudre, attention il faut y aller par petits coup pour ne pas faire fondre la matière grasse qui transformerait le tout en pâte. 

Dans un cul de poule verser le sucre glace, la farine,la poudre de noix, remuer à l'aide d'une maryse.

verser ensuite les blancs d'oeufs, bien remuer.

Ajouter le beurre que vous verserez à travers une petite passoire.Remuer.

Couler dans les empreintes de financiers.

Laisser poser au frais 1h.

Mettre le four à chauffer 175°.

Déposer 1/2 cerneau de noix sur chaque empreinte et enfourner pour 12 minutes, vérifier la coloration, le temps et en fonction de chaque four.

Démouler après 10 minutes de la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.

Se conserve plusieurs jours dans une boite hermétique

P1120343

.

Posté par mumulouloute à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2018

potée de lentilles corail, chantilly coco, curry selon ottolenghy

 

P1120296

Je ne me connaissais pas une si grande souplesse au point de pouvoir me mettre ainsi des coups de pieds au derrière! Cette "grippe-rhino-trachéo"... et  son  Armada de virus qui l' accompagne, m'otaient toutes énergies et envies d'agir. Comme on ne se refait pas , je supportais difficilement l'inaction de " la malade au repos". Entre deux quintes, je surfais sur les pages de mes blogs préférés.Trouver une recette rapide, efficace et sortir du sucré. J'optais pour celle ci, en provenance direct du chef Londonien Ottolenghi , né à Jérusalem, de ce coté oriental du globe, il a sûrement hérité de  l'art et la manière d'accomoder, de jongler avec  les épices, aromates,et autres ingrédients magiques. Recette vue sur "C'est ma fournée", ne voulant pas en faire une soupe mais un plat principal, j'ai un peu changé des bricoles!

Ingrédients pour 6 pers.

400g de lait de coco bien froid,250g de lentilles corail, 2 oignons jaune de taille moyenne ,1 boite de 400g de tomates concassées, 25g de coriandre fraîche 
20g d'huile d'olive, 2 càc  de curry en poudre, 4cm de gingembre frais ,2 gousses d'ail, 1/2 càc de cumin en poudre, 600g d'eau minérale ou du robinet si elle est buvable, 5g de sel , Poivre du moulin
Pour servir : quelques quartiers de jus de citron vert, indispensable pour donner toute la valeur au plat.
 
Mettre le lait de coco dans la cuve du robot et direction le froid pour 5 minutes.
Laver et égoutter dans une passoire les lentilles corail.
Découper les oignons en petits cubes, mettre l'huile d'olive à chauffer dans un fait tout, y verser les oignons et laisser colorer pendant bien 6 à 8  minutes.
Pendant ce temps faire monter le lait de coco en crème à petite vitesse les 4 premières minutes puis passer à vitesse moyenne pour les 5 minutes à suivre, cela prend du temps, mais le chef à dit donc on fait !
Prélever 80 g de cette crème pour le moment de servir.
Pendant ce temps on rajoute l'ail râpé, la microplane est idéal pour cela, pas de risque pour nos précieux doigts, baisser alors le feu au minimum, ajouter le curry, le gingembre râpé et le cumin, remuer.Laisser deux minutes cuire et ajouter les lentilles, remuer, verser les tomates, le coriandre remuer et enfin l'eau.Ajouter alors la crème fouettée de lait de coco, remuer délicatement mais assez pour que cela devienne homogène,saler, poivrer et laisser mijoter.L'art de la réussite de ce plat consiste à le surveiller pour ne pas faire de la bouillie de lentilles pour avoir un peu de mâche en bouche.
Servir bien chaud avec une cuillère de crème de coco réservée à cet effet, qqs feuilles de coriandre fraîche et un filet de citron vert.
Bon appétit

Posté par mumulouloute à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2017

buche crémeux bergamote-bavaroise bergamote-daquoise chablonnée chocolat blanc

 

25507897_1724511300920335_1570908459609783840_n

Il n'est pas trop tard pour s'attaquer à cette bûche pleine de fraîcheur après un repas parfois trop lourd. Elle à des airs de tarte au citron revisitée et pourtant il s'agit bien de bergamote.

en premier réaliser le crémeux bergamote, puis la daquoise et enfin la bavaroise , une meringue italienne pour la déco.

J'ai été aidé par un petit bonhomme qui n'a pas encore soufflé ses 5 bougies, si fier de tenir le fouet qu'il arborait fièrement sa toque et son tablier.

25507845_1724512067586925_4346736825014793136_n

Ingrédients crémeux.

 

 160 g de jus de bergamotes ( environ 4 gros fruits), le zeste d'un des fruits,160 g de sucre en poudre, 4 jaune d'oeufs, 3 g d gélatine, 80 de beurre doux extra fin.

Tapisser tout botre moule à buche à défaut un moule à cake fera l'affaire avec un film étirable et mettre au congélateur

Faire tremper la gélatine dans un gros bol d'eau bien froide,

Faire chauffer doucement le jus de bergamote avec les zestes d'un des fruits, pendant se temps fouettrer les jaunes et le sucre, verser dessus 1/4 du jus chaud, bien remuer avec un petit fouet, reverser dans le jus rester dans la casserole remuer sans arret sans dépasser les 80°.

Retirer du feu et ajouter la gélatine bien essorée, remuer attendre que l'ensemble redescende à 45° et ajouter le beurre en petits cubes en remuant bien energiquement.

Couler les 2/3 dans votre moule qui était au congélateur et de nouveau direction le congélateur pour 3 heures.

La daquoise

 40 g de poudre de noisette,50 g de poudre de noisette, 60 g de sucre en poudre, 900 g de blancs d’œufs.Zeste de bergamote, 50 g de pistoles de chocolat blancs.

 

Préchauffer le four à 175°

Monter les blancs avec le sucre  versé en trois fois, une fois dès le début, puis lors des sillons et à la fin.La meringue doit etre brillante et ferme, mettre les zeste de bergamote. ajouter délicatement les poudre d'amandes et de noisette.  Sur une plaque de cuisson couverte d'un papier de cuisson,couler la pate sur 1 bon centimètre, lisser, enfourner pour 15 minutes, la lame d'une couteau doit ressortir sèche mais le biscuit est tendre et moelleux.  Laisser refroidir sur le papier de cuisson.

La bavaroise.

Le tiers du crèmeux, 50 g de mascarpone, 180 g de crème liquide à 30% de mg, 30 g de sucre glace.

Monter le mascarpone et la crème, puis à la fin ajouter le sucre glace et petit à petit le crèmeux tout en fouettant à vitesse moyenne. Conserver à température ambiante.

 

Le montage

Faire fondre doucement le chocolat blanc au micro onde ou bain marie , si vous choisissez le micro onde procédez 30 secondes par 30 secondes pour ne pas le faire brûler.

Défaites le papier sulfurisé des daquoises, en découper une aux dimensions du moule et une autre aux dimensions du crémeux qui est au congélateur.Étaler à l'aide d'un pinceau le chocolat blanc fondu sur une des surface de chacune des bandes de daquoises.

Retirer le crémeux du congélateur, de nouveau filmer le fond de votre moule, y verser un tiers de la bavaroise, mettre au congélateur pour 1/4h, déposer ensuite délicatement dessus le crémeux puis la plus petite bande de daquoise coté chablonné sur le crémeux, verser le reste de la bavaroise et enfin la grosse bande de daquoise coté chablonné vers la bavaroise, filmer le tout et direction le congélateur pour 12 h au moins.

La meringue italienne.

3 blancs d'oeufs, 30 g de sucre, 130g de sucre, 50 g d'eau minérale( chez moi elle est imbuvable).

Dans une casserole verser les 130 g de sucre et les 50 g d'eau et porter le sirop à 121°, lorsque cela arrive à 100° monter les blancs avec les 30 g de sucre, verser le sirop à 121° en filet sur les blancs tout en continuant de les fouetter ,fouetter encore pour que la température baisse.

Démouler la buche encore congelée, étaler la meringue italienne passer du chalumeau et servez.

Bonne degustation.

25550599_1724511617586970_6546607638826180880_n

Posté par mumulouloute à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :